Série technique (karate bushido)

Fabien Jolivel

Après plus de 10 années de pratique du karaté shotokan et une attirance pour l’ensemble des arts martiaux et sports de combat, j'ai eu connaissance par le biais d'une revue spécialisée de la venue à Paris d'un maître philippin pour un stage de Kali Eskrima. Cette discipline m’était totalement étrangère mais la photo du maître philippin avec couteau et machette avait attiré mon attention. Il s'agissait du Maître Mike Inay de l'Inayan Eskrima.

Ce stage a été pour moi une vraie révélation avec le travail des armes blanches, la rapidité d'exécution au bâton, la recherche systématique d'efficacité, l’utilisation de techniques non conventionnelles, ainsi que cette notion de flow qui m'avait vraiment séduit.

Aussitôt rentré chez moi, j'ai cessé le karaté et me suis immédiatement renseigné sur cet art martial philippin.

Avec mon ami Philippe, alias 'PIPO' (qui est devenu un Maestro de la salsa), nous nous entraînions en forêt, avec 2 ou 3 curieux qui nous avaient rejoints. Quelques stages et des vidéos nous servant de support technique.

Il nous fallait trouver un professeur. Après avoir rencontré quelques personnes, écarté les beaux parleurs et les escrocs, j'ai finalement trouvé Eric LAULAGNET avec qui j'ai commencé mon apprentissage du Kali Eskrima, bien qu'il était plutôt un spécialiste du Jeet Kune Do.
Aujourd'hui, Eric est instructeur et représentant en France du style Pekiti Tirsia qu'il a appris directement auprès de GM Leo Gaje et Rommel Tortal aux Philippines.

A cette même époque, Oliver BERSABAL représentait l’arnis Koredas lors du festival des arts martiaux de Paris-Bercy, accompagné de Daniel Lamac et de Mitchell TSIA-KING-FUNG. Cette démonstration permettra à de nombreux pratiquants de découvrir cet art martial du sud est asiatique.


Tomas Roussel
Entre temps, j'ai eu le plaisir de rencontrer Thomas Roussel, lors d'un stage de combat qu'il organisait sur Lyon. Je suis reparti de ce stage avec des ecchymoses sur les flancs et les cuisses pour avoir croisé les sticks avec ce grand champion, mais aussi avec un nouvel ami.
Grâce à Thomas, qui est d'une grande humilité, j'ai pu enfin commencer à me libérer dans mon flow (Carenza); ce qui je pense fût une marche importante dans ma progression.

Avec mon petit groupe d'élèves, nous avons créé notre association: "Club Normand Kali Eskrima".
Rapidement, j'ai commencé à rencontrer des difficultés pour leur apporter de nouvelles techniques, de nouveaux principes et enchaînements.

Il me fallait apprendre un vrai style d'Eskrima dans son intégrité. C'est en 2005 que je décide de partir m'entraîner aux Philippines, accompagné de 3 élèves.

GMaster Nick Elizar

Ce sera finalement dans la ville de Cebu City, la Mecque de l'Eskrima, que nous rencontrerons GMaster Nick ELIZAR du style Balintawak.

Après une prise de contact, il nous démontre avec son fils Norman les rudiments de cette école d’Eskrima.
Littéralement emballés, nous convenons d'un entraînement hebdomadaire de 6 heures, en pleine pollution urbaine et avec un fort taux d'humidité.

De retour en France, j'intègre l'enseignement de GMaster Nick ELIZAR dans mes cours et décide de m'investir pleinement dans l'étude du Balintawak qui me sert de socle dans mon travail et permet une meilleure progression de mes élèves.

Avec 2 ou 3 voyages par an aux Philippines, j'ai pu rapidement assimiler de nouveaux principes et affiner mon apprentissage du Balintawak auprès de GMaster Nick ELIZAR et ses fils Norman et Neil.

Mitchell TSIA-KING-FUNG

En 2008, j'ai pu faire venir GMaster Nick ELIZAR en France pour une durée de trois mois, afin de donner une série de stages (France, Norvège, Espagne, Allemagne...) dans le cadre de la promotion du Balintawak.

Avec la collaboration de mon ami Mitchell TSIA-KING-FUNG du Koredas, le stage organisé à Paris fût un grand succès avec pas moins de 65 eskrimadors français qui avaient fait le déplacement pour découvrir le Balintawak ainsi que ce maître philippin.
A l'issue de ce stage, nous ferons un article pour la revue Combat, ainsi qu'un DVD avec la société Indépendance Production.

Lors de mes différents voyages dans les îles philippines, bien que mon choix ce soit porté sur le style Balintawak, j'ai eu l'occasion de faire d'autres rencontres toutes aussi extraordinaires les unes que les autres avec de grands eskrimadors de renommé mondial tel que Manuel CABALLERO en De Campo Eskrima 1-2-3 Orihinal, "Buck" MARIANO du Siete Generales, GMaster "CACOY" Canete et son fidèle assistant John MAC en Eskrido, GMaster Tony DIEGO et son assistant Arnold NARZO en Kali Illustrissimo, Master Panto FLORES qui est le petit fils de GMaster Filemon "Momoy" CANETE du San Miguel Eskrima, Master Eduardo CENIZA en Baraw Sugbu, GMaster Ondo CABURNAY du Lapunti Arnis de Abanico...
Passer entre les mains expertes des ces Masters est une chance et un privilège.


Ne pouvant pas tout apprendre et ne voulant surtout pas créer un nouveau style hybride, je décide d’étudier certains systèmes d’Eskrima en complément du Balintawak, afin d’étoffer ma compréhension, mon jeu, dans toutes les distances.

Grand-master Manuel 'Mawe' Lebumfacil Caballero C’est ainsi que j’ai étudié le DE CAMPO ESKRIMA 1-2-3 original avec Master Manuel CABALLERO, fils du célèbre GMaster Jose CABALLERO qui fût l’un des professeurs principaux de Master Edgar SULITE du Lameco Eskrima. Ce style d’Eskrima est essentiellement pratiqué au solo baston pour le largo mano, la distance longue.

Eduardo 'Boy' CenizaInitialement peu intéressé par le travail de couteau, notamment avec ce que j’avais pu voir se pratiquer en France et qui ne correspondait pas à mes attentes, à l’image que je me faisais d’un combat ou d’une agression au couteau, j’ai découvert avec Master Edouardo CENIZA, un travail très intéressant du couteau avec son style appelé Baraw Sugbu.


Danny VEDUAMaster Eddy VelezEn Balintawak, en plus de tourner avec l’ensemble des masters de la World Nickelstick Eskrima Club, j'ai eu également la chance de rencontrer et pratiquer avec GMaster Bobby Taboada, GMaster Bobby et Flint Tabimina.
Mais c’est avec Danny VEDUA de L'Askal Hybrid Balintawak et de Master Eddy Velez de WOTBAG, que je continue à perfectionner mon Balintawak. Ces deux grands eskrimadors sont des virtuoses dans leur discipline et ont eu l’occasion à maintes reprises de tester réellement leurs techniques et leurs habilités en combat de rue ou en défis appelés JUEGO TODO pour asseoir leur notoriété et celle de leur style respectif.

En juin 2010, j'ai organisé un séjour aux Philippines pour un groupe d'une dizaine de personnes, afin de s'entraîner avec certains de mes professeurs: Nick et Norman ELIZAR, Eddy VELEZ, ainsi que Danny VEDUA et Samuel RESPONSO.
Ce séjour fut magique et très enrichissant pour ces eskrimadors français, aussi bien pour les débutants que pour mon ami Mitchell TSIA-KING-FUNG qui a déjà un niveau très avancé.

En septembre 2010, pour des raisons familiales, le propriétaire de notre DOJO de Rouen ferme définitivement les portes.
Faute de disponibilité en centre ville, j'ouvre donc in extremis un nouveau club dans la petite commune de Bosc Guérard Saint Adrien.
Je suis surpris et très heureux de voir que la plupart de mes élèves avancés me suivent malgré l’éloignement et le manque de confort, nous permettant néanmoins de faire un travail de qualité.

L'aventure du Balintawak continue donc en terre normande...

Maraming Salamat
Fabien JOLIVEL

logo balintawak